4ème Ordre - Chevalier Rose-Croix - 7ème Grade

4ème Ordre - Chevalier Rose-Croix - 7ème Grade

Tuileur du Rite Français - 1786

Charles CHOISY

Martinique

TUILEUR DU RITE FRANÇAIS -1786

 

ROSE CROIX

 

La marche

Il n’y en a pas.

 

La position du serment

Le genou droit à terre, les deux mains posées sur le livre de la Sagesse sur lequel est posé un glaive, la tête baissée.

 

Le mot de passe

EMMANUEL

 

La batterie

0000000,-0

 

Les signes

Il y a deux signes, l’un de demande, et l’autre de réponse.

 

Premier signe

Le premier est de lever les yeux au ciel, et de porter en même temps les deux mains renversées à la hauteur du front, les doigts entrelacés les uns dans les autres, et de les laisser ainsi tomber sur le ventre.

 

 Second signe

Le second est de lever la main droite à la hauteur du front, sur le coté, ayant le pouce et les doigts fermés, à l’exception de l’index, avec lequel on montre le ciel, en levant aussi les yeux.

Le premier signe s’appelle signe d’admiration.

Le second nous apprend que tout vient d’en haut, et qu’il n’y a qu’un seul Être, source pure de vérité.

 

Signe de secours

Nous avons un troisième signe, qui ne s’emploie que suivant les circonstances ; on peut le nommer signe de secours. Il se fait en croisant la jambe droite derrière la gauche. On y  répond en croisant la jambe gauche derrière la droite.

 

L’ordre

Le bon pasteur

L’ordre, est d’avoir les bras croisés, les mains appuyées sur les mamelles opposées.

 

L’attouchement

L’attouchement se fait en croisant les mains sur la poitrine l’un de l’autre ; ce qui s’appelle attouchement de bonne Foi ou le bon Pasteur.

Celui qui demande, pose la main droite sur la mamelle droite de l’autre ; celui-ci fait la même chose. Ensuite, celui qui demande, pose l’autre main sur la mamelle gauche de l’autre, qui en fait autant. Si l’attaque est de droite, il répond de gauche ; si elle est de gauche, il répond de droite. 

 

La parole sacrée

J. N. R. J.

 

L’habillement

Chambre Noire

Le Tablier doit être de peau blanche, bordé de noir, au milieu duquel il y aura trois rosettes noirs ; sur la bavette une tête de mort avec deux os en sautoir, sur la poche il y aura un grand  ; au milieu du tablier sera un globe représentant le monde, le globe sera entouré d’un serpent.

Le cordon doit être noir, large au moins de trois doigts,  porté en camail, il doit y avoir sur le milieu du cordon, une croix de ruban rouge, au dessous vers la pointe sera une rosette de couleur ponceau où est attaché le bijou.

Chambre Rouge

Le tablier doit être blanc, doublé et bordé de couleur ponceau, ainsi que la bavette, au milieu de laquelle est un triangle où se trouvent trois carrés, trois cercles et un  J dans le centre. Au milieu du tablier sera peint ou brodé en or le bijou du grade.

Le cordon doit être moiré ponceau, large au moins de trois doigts et fait en sautoir;  il doit y avoir une rosette noire  sur la pointe du cordon où est attaché le bijou.

 

Le bijou

Le bijou de ce grade est un compas dont les pointes sont posées sur un quart de cercle. La tête du compas est une rose ouverte dont la queue vient se perdre dans une des pointes du compas ; dans le milieu du compas, il y aura une croix rayonnée d’argent, dont le pied pose sur le quart de cercle, et le haut touche à la tête du compas ; d’un coté est sur les pointes du compas un aigle dont les ailes sont déployées et la tête baissée ; de l’autre coté il y a un pélican qui se perce le sein pour nourrir ses petits qui sont figurés sous lui dans un nid. Entre l’aigle et le pélican s’élève une branche d’acacia. Sur la tête du compas qui forme une rose, il y a une couronne antique à deux sens ; sur la quart de cercle il y a d’un coté le mot sacré, et de l’autre le mot de passe en lettre hiéroglyphiques ; ce bijou doit être d’or, ou doré ; le pélican, l’aigle et la rose en argent

 

Le glaive

Les Chevaliers Rose Croix portent le glaive.

 

Les gants

Ils sont blancs.

 

Le chapeau

Les Rose Croix sont couverts en Chapitre. La coiffure la plus convenable est un chapeau de feutre noir, le bord rabattu en avant.

 

L’âge

Il n’y en a pas.

 

La place

Les Chevaliers Rose Croix se placent indistinctement sur l’une ou l’autre colonne, après les Officiers.

 

Le baiser fraternel

Il se donne par trois, sur la joue droite, la joue gauche et la joue droite.

 

L’applaudissement

Il se fait avec les mains selon le rythme de la batterie 0000000,-0 suivi de: Sept Houzé.

 

Le signe de consentement

Etant assis, étendre la main droite à la hauteur de l’épaule et la laisser tomber sur la cuisse.

 

Les entrées et les sorties

On ne droit jamais entrer ni sortir que l’on ne fasse une génuflexion.

Le Frère qui veut pénétrer, dans le Chapitre, après l’ouverture des travaux doit :

Frapper à la porte par la batterie du grade.

Le Couvreur, répond de même.

Le Frère réplique de même.

Le Frère qui entre doit se placer entre les Frères Surveillants, faire une génuflexion, se relever, se mettre à l’ordre du bon pasteur, et attendre que le Très Sage lui dise de prendre place.

Si le Frère est membre du Chapitre, il quitte l’ordre et regagne sa place seul.

Si c’est un visiteur, le Maitre des Cérémonies, doit le conduire à sa place.

Pendant tous les travaux on ne pourra ni quitter sa place, ni marcher sans permission ; Cependant un Frère qui voudra sortir pour quelque temps, pourra aller doucement en demander la permission au Frère Surveillant de sa colonne.

Un Frère qui voudra quitter les travaux, demandera la parole, et après l’avoir obtenue, priera le Très Sage de lui permettre de se retirer.

Le Frère après avoir fait une génuflexion, se retire sans cérémonie.

 

La demande de la parole

Les Frères demandent successivement la parole, en se levant et étendant la main droite.

Le Frère Surveillant frappe un coup de maillet, auquel répond l’autre Surveillant puis le Très Sage.

Le Surveillant de la colonne dit : Très Sage un Frère sur ma colonne demande la parole.

Le Très Sage répond : mon Frère vous pouvez parler.

Le Frère se met à l’ordre de bon pasteur et intervient.

Si plusieurs Frères demandent la parole, c’est au Surveillant à voir qui l’a demandé le premier et à l’annoncer au Très Sage.

Les Frères placés à l’Orient demandent la parole au Très Sage.



12/12/2011

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6 autres membres